Les enfants en voiture : que dit le code de la route

1. Je transporte un enfant en voiture, comment dois-je l'attacher ?

Les enfants de moins de 18 ans et dont la taille est inférieure à 1,35 m doivent être transportés dans un dispositif de retenue pour enfants (siège, rehausseur…) qui leur est adapté.

Les enfants de moins de 18 ans et dont la taille est égale ou supérieure à 1,35 m doivent être transportés dans un dispositif de retenue pour enfants qui leur est adapté ou porter la ceinture de sécurité.

2. Combien d’enfants puis-je transporter dans ma voiture ?

Autant d’enfants qu’il y a de places passagers dans le véhicule. Un enfant « compte » au même titre qu’un adulte. Donc, un véhicule avec 4 places passagers peut transporter 4 passagers (enfants ou adultes).

3. Avec d’autres parents, nous faisons du covoiturage pour les trajets pour l’école (le club de sport, l’académie…). Les enfants qui ne sont pas les miens doivent-ils voyager sur un rehausseur ?

Oui, s’il s’agit d’un trajet régulier (chaque jour, chaque semaine…). Les enfants de moins de 1,35 m qui sont dans le véhicule doivent voyager dans un siège adapté ou sur un rehausseur. Il faut donc disposer d’un siège (ou rehausseur) pour ces enfants ou emprunter le leur à leurs parents. Le rehausseur est permis pour les enfants à partir de 15 kg. Dans ce cas, un rehausseur léger, sans dossier, peut être transporté facilement.

4. Exceptionnellement, je transporte un(e) amie de mon enfant , dois-je disposer d’un siège/rehausseur pour lui ?

Si c’est un trajet court et occasionnel, un enfant de moins de1,35m (qui n’est pas celui du conducteur) peut voyager sans siège ni rehausseur, attaché avec la seule ceinture de sécurité. Attention : il doit obligatoirement être âgé de 3 ans ou plus.

Isofix, I-size, qu’est-ce que c’est ?

1. C'est quoi Isofix ?

C’est un système présent dans certaines voitures et sur certains sièges/rehausseurs. Pour que le système Isofix fonctionne, il faut qu’il soit présent à la fois la voiture dont on dispose et sur le siège/rehausseur dans lequel est installé l’enfant.
Des points d’ancrage sont présents dans le véhicule. Ce sont deux « anneaux » situés entre le dossier et l’assise de la banquette arrière et parfois aussi sur le siège passager avant.
• A ces « anneaux » peuvent venir s’accrocher :

  • Soit une base Isofix (un socle sur lequel viendra ensuite se fixer le siège -enfant).
  • Soit le siège-auto directement (sièges-autos sans socles)

2. C'est quoi I-Size ?

C’est une nouvelle réglementation pour les sièges-autos.

IMPORTANT A SAVOIR : cette norme n’est pas obligatoire. Les sièges qui ne répondent pas à la norme I-Size mais à l’ancienne norme UNECE R44/04 sont toujours autorisés.

La particularité des sièges I-size est qu’ils peuvent être installés en position dos à la route jusqu’à ce que l’enfant soit âgé de 15 mois (position qui protège mieux les jeunes enfants). Les sièges I-Size s’utilisent uniquement avec le système Isofix. Ils ont la particularité d’être classifiés selon la taille de l’enfant et non plus par son poids.

Quelle place dans la voiture ?

1. Un enfant peut-il voyager à l’avant ?

Oui, à tout âge, un enfant peut prendre place à l’avant. 2 conditions sont à remplir :

  • Il doit être installé dans un siège ou rehausseur s’il mesure moins de 1,35 m.
  • L’airbag frontal doit être désactivé s’il voyage en position dos à la route.

2. Que dois-je faire si je dois transporter 3 enfants dans des rehausseurs/sièges et que je n’ai pas assez de place pour les installer tous les 3 à l’arrière ?

Dans ce cas, la loi autorise un de ces enfants à être attaché avec la seule ceinture de sécurité (et donc voyager sans être installé dans un siège ou rehausseur ) Mais attention : cet enfant doit avoir au moins 3 ans.

Les 2 autres sièges qui se trouvent à l’arrière doivent être occupés par les autres enfants.

Autre solution possible : installer un des 3 enfants dans son siège/rehausseur à l’avant

3. Quelle est la place la plus sûre pour mon enfant en voiture ?

Les places à l’arrière sont les plus sûres pour les enfants. Cependant le conducteur peut choisir de faire voyager son enfant à l’avant:

  • pour l’avoir près de lui sur le siège passager avant.
  • parce qu’il voyage avec 3 enfants qu’il n’y a pas assez de place à l’arrière pour installer les 3 sièges ou rehausseurs.
  • parce qu’il voyage avec 3 enfants et que la ceinture arrière centrale est uniquement ventrale. Ainsi, tous les enfants bénéficient d’une ceinture à 3 points d’ancrage, qui protège mieux.

4. Mon véhicule comporte uniquement des places à l’avant : puis-je voyager avec mon enfant ?

Oui, le code de la route autorise d’installer un enfant à l’avant, quel que soit son âge. Mais on ne pourra pas installer un enfant à l’avant s’il voyage dans un siège dos à la route ET que l’airbag frontal est activé. Dans ce cas, il faut désactiver l’airbag. S’il n’est pas possible de désactiver l’airbag, l’enfant ne peut pas voyager dans ce véhicule.

5. Mon enfant peut-il voyager dans une voiture non équipée de ceintures de sécurité ?

  • Si l’enfant a au moins 3 ans et mesure moins de 1,35 m: il est obligé de voyager à l’arrière.
  • Si l’enfant a moins de 3 ans: dans ce cas, il ne peut pas prendre place dans le véhicule.

6. La place centrale arrière de mon véhicule est équipée uniquement d’une ceinture ventrale, puis-je y installer le siège/le rehausseur de mon enfant ?

Rehausseur : non. Les rehausseurs ne peuvent jamais être installés avec la seule ceinture ventrale.

Sièges : très rarement. Seuls les sièges prévus pour être installés avec la seule ceinture ventrale peuvent y être installés. Or, il en existe très peu et il y en aura de moins en moins sur le marché.

Et les airbags ?

1. Dois-je désactiver l’airbag frontal quand j’installe mon enfant dans un siège dos à la route ?

Oui. Si vous installez un enfant dos à la route sans avoir désactivé l’airbag frontal, l’enfant court un danger mortel en cas de choc.

2. Comment désactiver l’airbag frontal de mon véhicule ?

Dans certaines voitures, l’airbag frontal se désactive de lui-même en présence d’un siège dos à la route ou bien il est possible de le désactiver manuellement (à vérifier dans le manuel d’utilisation).

Si cela n’est pas possible, il faut s’adresser à un concessionnaire agréé pour faire désactiver l’airbag de façon permanente.

Sinon, toujours placer le siège-bébé à l’arrière.

3. L’airbag latéral est-il dangereux pour mon enfant ?

Non. Les airbags latéraux protègent l’enfant en cas de collision à condition que celui-ci soit bien installé dans son siège/rehausseur. Tout comme pour les airbags frontaux, il faut veiller à ce qu’il n’y ait pas d’objet dans la zone de déploiement de l’airbag (livre, jeu…).

Pour les tout-petits : siège dos à la route

1. Mon enfant vient de naître, je sors de la maternité. Dois-je l’attacher en voiture ?

L’enfant doit être installé dans un siège dès la sortie de la maternité. C’est pourquoi il est important que ce premier trajet ait été bien préparé : disposer du siège à la maternité, savoir comment attacher l’enfant dans le siège et comment attacher le siège dans la voiture.

2. Pourquoi les tout-petits doivent-ils voyager dos à la route ?

Parce que les muscles du cou d’un bébé ne sont pas encore totalement développés. De plus, proportionnellement à son corps, sa tête est beaucoup plus lourde que celle d’un adulte. Si le bébé est installé face à la route, en cas de choc frontal, sa tête va être projetée vers l’avant de manière telle que son cou risque de subir de graves lésions. Ces lésions peuvent être mortelles.

Quand l’enfant est installé dos à la route, la tête ne subit pas ce mouvement violent et les forces mises en œuvre sont réparties sur le dos.

3. En cas de collision par l’arrière, le siège dos à la route est-il efficace ?

Oui, car la violence des collisions par l’arrière n’est généralement pas aussi importante que celle des collisions frontales. De plus, les collisions frontales sont beaucoup plus fréquentes.

4. Est-il vrai que les sièges dos à la route sont mauvais pour le dos des bébés

S’ils sont utilisés à longueur de journée en guise de relax ou de lit, effectivement les sièges dos à la route peuvent entraver la liberté de mouvement dont a besoin un bébé pour se développer. Mais lors des trajets en voiture, le siège dos à la route est ce qui protège le mieux votre enfant en cas d’accident ou de freinage brusque.

5. Comment faire si les ceintures de sécurité de la voiture sont trop courtes pour installer le petit siège-bébé ?

  • Votre voiture est équipée d’Isofix ? Utilisez un siège ou une base Isofix
  • Votre voiture n’est pas équipée d’Isofix ? Utilisez un siège -bébé avec une base (un socle) non Isofix. La ceinture, même courte, permettra d’attacher dans la voiture cette base sur laquelle vient se fixer le petit siège en lui-même.

6. Si on n’a qu’une ceinture ventrale pour installer le petit siège bébé, que faire ?

Il n’est pas possible d’attacher un siège-bébé avec une simple ceinture ventrale.

7. Mon enfant devient trop grand pour son petit siège-bébé. Dois-je changer de siège ?

Si les pieds de votre enfant touchent le dossier du siège de la voiture, pas de problème : il peut continuer à voyager dans ce siège jusqu’au moment où il aura atteint la limite de poids indiquée ou lorsque sa tête dépassera du siège.

8. Peut-on transporter un bébé en voiture dans nacelle ?

Cela est autorisé uniquement dans les nacelles homologuées comme lit auto.

Label obligatoire :

Label nacelle

A savoir : les sièges dos à la route protègent beaucoup mieux le bébé en cas de choc frontal.

Pour les jeunes enfants à partir de 9 kg :siège-auto face ou dos à la route

1. Que dois-je faire si mon enfant ouvre la boucle de son harnais ? Y a-t-il des systèmes qui permettent d’empêcher l’ouverture de la boucle par l’enfant ?

Non. Et même s’il en existait, ils seraient dangereux. En effet, en cas d’accident, un secouriste qui ne connaît pas le siège auto doit pouvoir retirer facilement et rapidement l’enfant du siège. C’est la raison pour laquelle la position de la boucle, la couleur du bouton et la force requise pour actionner ou ouvrir la boucle sont définies dans les normes européennes.

2. Je parviens toujours à tirer sur la ceinture de sécurité de ma voiture, ce qui signifie que le siège peut bouger. Est-ce dangereux ?

Non car, en cas d’arrêt brusque ou d’accident, la ceinture du véhicule se bloquera automatiquement, immobilisant ainsi le siège-auto.

3. Quand passer du siège-auto au rehausseur ?

Quand l’enfant a dépassé la limite de poids (18 kg) ou quand sa tête dépasse du dossier du siège.

Pour les grands enfants à partir de 15kg : le rehausseur.

1. Ca sert à quoi un rehausseur ?

La ceinture de sécurité n’est pas adaptée pour les enfants. Le rehausseur permet que la sangle ventrale de la ceinture soit placée sur les hanches et le haut des cuisses de l’enfant. Ainsi, elle ne prend pas appui sur le ventre où, en cas de choc violent, elle risque de causer des blessures aux organes vitaux.

Le rehausseur avec dossier permet en plus un meilleur positionnement de la sangle diagonale sur l’épaule.

2. J'ai correctement installé mon enfant dans le rehausseur mais la sangle diagonale passe quand même en partie dans son cou. Est-ce dangereux ? Ne risque-t-il pas d’être étranglé en cas de choc violent ?

Non.. . Si cela semble inconfortable, ce n’est pas pour autant que la sangle l’étranglera en cas d’accident. La tête de l’enfant se déplacera vers l’avant mais son buste sera maintenu en place. Si la sangle est vraiment trop haute sur le cou de ‘l’enfant, le risque est que celui-ci glisse en dessous et ne soit plus retenu que par la partie ventrale de la ceinture (risque de blessures).

3. Mon enfant est installé dans son rehausseur et la sangle diagonale de la ceinture le gêne. Puis-je faire passer cette sangle sous son bras ou dans son dos ?

JAMAIS. C’est interdit car cela peut blesser l’enfant en cas de choc :

  • si la sangle passe dans son dos, le buste de l’enfant ne sera pas maintenu.
  • si la sangle passe en-dessous du bras, il y a un risque accru de blessures à la poitrine et au ventre.

4. Jusque quand un enfant doit-il voyager sur un rehausseur ?

Obligatoirement jusque la taille de 1, 35 m. Ensuite, il peut continuer à voyager sur un rehausseur ou bien s’attacher avec la seule ceinture.

5. Peut-on encore utiliser les rehausseurs sans dossier?

Oui, les rehausseurs sans dossier sont autorisés. Cependant, il est recommandé d’utiliser un rehausseur avec dossier, pour une meilleure protection (en cas de collision latérale) et pour plus de confort

6. Je transporte exceptionnellement un enfant de moins 1,35 m et je n’ai pas de rehausseur. Puis-je utiliser un coussin ordinaire ou un bottin téléphonique au lieu du rehausseur ?

Non. Cela est interdit. Le coussin est trop mou et pas attaché à la voiture. Le botttin, lui, glissera vers l’avant. Il faut attacher l’enfant avec la ceinture seule.

Pour les enfants de plus de 1,35 m qui utilisent uniquement la ceinture de sécurité

1. Puis-je attacher 2 enfants avec la même ceinture ?

Non c’est dangereux et interdit.

2. Puis-je asseoir mon enfant sur mes genoux et faire passer la ceinture autour de nous 2 ?

Non c’est interdit car, en cas de choc, votre enfant risque d’être écrasé entre vous et la ceinture.

3. Mon enfant est handicapé ou blessé. Dois-je aussi l’attacher en voiture ?

Tous les enfants doivent être installés dans un siège ou un rehausseur s’ils n’ont pas atteint la taille de 1,35. Hormis les dispenses générales du port obligatoire de la ceinture de sécurité, il n’y a pas d’exceptions spécifiques aux enfants.

Enceinte ?

1. Je suis enceinte : dois-je porter la ceinture de sécurité ?

Oui, le port de la ceinture de sécurité est obligatoire pour les femmes enceintes. En effet, la ceinture est ce qui protège le mieux la maman et le bébé en cas de choc. C’est le non-port de la ceinture qui augmente le risque de blessures graves chez le fœtus.

La future maman doit veiller à bien faire passer la sangle ventrale : tout en bas sous le ventre. Elle veillera aussi à ne pas positionner le dossier du siège trop en arrière

2. Je suis enceinte : dois-je faire désactiver l’airbag frontal de la voiture ?

Non. Car l’airbag vient renforcer l’effet protecteur de la ceinture de sécurité en cas de choc. Il protège à la fois la maman et le bébé.

Dans d’autres véhicules que ma voiture ?

En voiture de location ou voiture partagée

En taxi

2. Quand je voyage avec mon enfant de moins de 1,35 m dans un taxi, dois-je prendre mon siège avec moi ?

Dans les taxis, il n’est pas obligatoire d’avoir un siège/rehausseur. On peut attacher les enfants avec la seule ceinture. Attention : les enfants de moins de 1,35 m doivent obligatoirement s’asseoir à l’arrière.

En car

3. Quand mon enfant voyage en car, doit-il s’attacher ?

Oui, si le car est pourvu de ceintures de sécurité, l’enfant (tout comme l’adulte) doit porter la ceinture. Si le car est uniquement équipé de ceintures ventrales (à 2 points), il ne sera pas possible d’installer un rehausseur ou un siège.

En transport scolaire

4. Mon enfant doit-il porter la ceinture de sécurité dans un car scolaire ?

Oui si le car est équipé de ceintures de sécurité.

5. Un car scolaire doit-il être équipé de ceintures de sécurité ?

Oui, s’il a été mis en circulation après mars 2003. Mais si le car a été mis en circulation avant cette date, il ne sera pas forcément équipé de ceintures. Et son utilisation reste permise.

Non, si le car comprend des places debout : dans ce cas, il ne doit pas être équipé de ceintures aux places assises.

Ces questions-réponses ont été rédigées par la cellule Education à la mobilité et à la sécurité routière de la DGO2, Service Public de Wallonie


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/data/tousconcernes.be/wwwroot/wp-content/themes/gbl-toolbox/content-flexibles.php on line 105