Retour à la liste de news

Le couloir de secours

Depuis le 1er octobre, l’obligation de créer un couloir de secours entre les deux bandes de gauche est d’application en cas de bouchon. Cette règle est applicable sur les routes à deux bandes ou plus.

En pratique, cela signifie que lorsqu’un embouteillage se forme sur :

  • Une route à deux bandes de circulation, les véhicules roulant sur la voie de gauche doivent se rabattre le plus à gauche possible tandis que ceux circulant sur la voie de droite doivent serrer le plus à droite possible sans déborder sur la bande d’arrêt d’urgence, ni sur une piste cyclable ou bande de bus.
  • Une route à trois bandes ou plus, les véhicules circulant sur la voie de gauche doivent se rabattre le plus à gauche possible ; ceux qui roulent sur les autres bandes doivent serrer le plus à droite possible sans déborder sur la bande d’arrêt d’urgence, ni sur une piste cyclable ou bande de bus.

Ce couloir de secours doit impérativement rester libre en permanence et il ne faut pas attendre l’arrivée d’un véhicule prioritaire pour former ce couloir de secours.

Les motards peuvent quant à eux emprunter le couloir de secours pour remonter les files mais en respectant les règles déjà en vigueur (maximum 50 km/h et avec une différence de maximum 20 km/h par rapport aux autres véhicules). Ils doivent par contre céder le passage aux véhicules prioritaires qui arrivent par l’arrière.