Conducteur pas en état, la fête s’arrête là

Conducteur pas en état, la fête s’arrête là

En 2016, 124 personnes ont perdu la vie en Wallonie dans un accident de week-end, dont près de la moitié (45%) survenu pendant la nuit. Les jeunes sont particulièrement touchés car ils sont davantage présents sur les routes à ce moment-là. 68% des conducteurs impliqués dans un accident mortel survenu pendant une nuit de week-end sont en effet âgés entre 18 et 34 ans. La conduite sous l’influence d’alcool et/ou de drogue, à laquelle s’ajoute la fatigue des retours tardifs, est largement en cause dans les accidents survenant le week-end. Un conducteur sur 2 testé à la suite d’un accident corporel est en effet positif à l’alcool et 1 sur 4 à la drogue.

 

AWSR3642_Accidents-Du-Weekend2018_Fête_Format-Web

On a trop souvent tendance à ne pas oser faire de remarque à ses proches ou à ses amis à propos de leur incapacité à reprendre le volant tant qu’ils ne présentent pas vraiment de signes extérieurs «extrêmes», comme par exemple le fait de ne plus pouvoir marcher correctement. Pourtant, empêcher un ami qui n’est pas «en état» de reprendre la route peut lui sauver la vie. Dans le cadre de cette nouvelle campagne de sensibilisation, l’AWSR souhaite mettre en avant le rôle que peut jouer l’entourage et l’encourager à s’exprimer.

Des solutions, il en existe !

Dormir sur place, rentrer en taxi, en transport en commun ou avec une personne qui n’a pas bu. Dans tous les cas on a tout intérêt à s’organiser préalablement pour savoir comment on va rentrer.

Dans cette optique de retour en toute sécurité, l’AWSR lance également un projet pilote visant à mettre en vente 10.000 chèques taxi Backsafe en Wallonie, en collaboration avec GTL, le Groupement national des entreprises de taxis. Ces chèques peuvent être utilisés par les jeunes Wallons (âgés entre 16 et 30 ans) pour rentrer en taxi de jeudi à dimanche entre 23h et 6h, au départ d’une des 7 villes qui participent au projet pilote : Liège, Charleroi, Mons, Verviers, Namur, Tournai et Arlon. Le principe est simple : un chèque taxi vaut 5 euros mais ne coûte que 2,50 euros à son utilisateur. Les chèques peuvent dès aujourd’hui être commandés via notre site.

 

Les supports de campagne

Les affiches autoroute

Les spots radio

La vidéo de la campagne

On aime tous faire la fête. On aime ouvrir une bonne bouteille de vin, partager quelques bières ou siroter un gin to. Et puis, parce qu’il est tard ou parce que certains ont d’autres choses à faire, ils rentrent chez eux. Et nous, on leur dit au revoir, accompagné d’un « fais gaffe sur la route » ou « t’es sûr que ça va aller pour conduire ? », sans doute pour se donner bonne conscience… Et puis, BOUM, c’est l’accident. Peut-être pas lui, peut-être pas aujourd’hui, mais les statistiques ne mentent pas, l’alcool et/ou la drogue au volant multiplient le risque d’accidents. Alors qu’est-ce qu’on préfère ? On préfère prévenir. On préfère garder nos proches près de nous. Alors parfois on est énervant. On doit jouer au mec chiant ou à la fille chiante. Mais après tout, c’est parce qu’on les aime. Et parce qu’on les aime on essaye de les préserver en trouvant une solution pour que cette fête ne soit pas la dernière.