Déplacements en scooter : nos conseils !

Avec les beaux jours les cyclomoteurs sont de plus en plus nombreux sur nos routes. Voici quelques conseils utiles sur les comportements à adopter ou éviter pour rouler en toute sécurité !

Respecter le code de la route

  • Ne pas effectuer de manœuvre qui peut surprendre les autres usagers comme se faufiler entre les voitures.
  • Respecter les règles de priorité.
  • Signaler systématiquement les changements de direction avec ses clignotants.
  • Anticiper le comportement des autres usagers.
  • Ne pas se conforter dans un sentiment de « je suis dans mon droit »/ »je suis prioritaire » mais toujours penser que l’autre usager ne nous a peut-être pas vu, est distrait… Mieux vaut prévenir que guérir !

Se rendre visible en portant des vêtements de couleurs claires. Les accessoires fluo permettent également d’être plus visible en journée.

Opter pour un casque intégral car il offre un meilleur niveau de protection du visage et de la mâchoire.

Même quand il fait chaud opter pour une tenue vestimentaire qui couvre les bras et les jambes et privilégier les matières solides qui résistent aux frottements en cas de chute. Porter des chaussures montantes pour protéger les pieds et les chevilles.

S’assurer du bon état de son véhicule

  • Pneus gonflés.
  • Frein en ordre.
  • Éclairage (avant et arrière) et clignotants en ordre.
  • Rétroviseur(s) bien réglé(s).

Pour éviter l’angle mort

  • Ne jamais se placer à côté d’un poids lourd à l’arrêt.
  • Toujours chercher un contact visuel avec les conducteurs (notamment si on effectue un dépassement).
  • Ne jamais s’engager si on n’est pas certain qu’on a été vu et préférer attendre (et parfois renoncer à sa priorité) si nécessaire. Un cyclomotoriste doit garder en tête qu’étant donné qu’il n’a pas de carrosserie, les conséquences des accidents seront toujours plus graves pour lui.

Conseils pour les parents de jeunes cyclomotoristes

  • Evaluer si l’adolescent est prêt pour un cyclomoteur avant l’achat. Est-il assez mature ? A-t-il tendance à prendre des risques ?
  • S’interroger sur la nécessité d’un cyclomoteur pour ses déplacements. En a-t-il vraiment besoin ? Quels seront ses trajets quotidiens ?
  • Le sensibiliser aux dangers de la route.
  • Lui rappeler ses obligations vis-à-vis de son cyclo (assurance, entretien, etc.).
  • Se montrer intransigeant sur la nécessité de porter un casque et sur le débridage du véhicule.

Quelques conseils pour les premières balades printanières à vélo !

Au retour du printemps, de nombreux cyclistes ressortent leur vélo.  Avec la météo clémente annoncée, on risque de croiser pas mal de petits cyclistes sur les routes ! Il s’agit donc du moment idéal pour rappeler quelques conseils pour que les balades printanières se passent en toute sécurité.

Conseils pour éviter l’angle mort

  • Ne jamais se placer à côté d’un poids lourd à l’arrêt ;
  • Toujours chercher un contact visuel avec les conducteurs (notamment si on effectue un dépassement) ;
  • Ne jamais s’engager si on n’est pas certain qu’on a été vu et préférer attendre (et parfois renoncer à sa priorité) si nécessaire. Un cycliste doit garder en tête qu’étant donné qu’il n’a pas de carrosserie, les conséquences des accidents seront toujours plus graves pour lui.

Conseils généraux

  • Avoir l’équipement obligatoire (sonnette, freins, catadioptres)
  • Se rendre visible en indiquant clairement ses changements de direction et en portant des vêtements de couleurs claires. Les accessoires fluo permettent également d’être plus visible en journée.
  • Utiliser la piste cyclable si elle est praticable et s’il n’y en a pas, se placer à droite de la chaussée à 1m des voitures stationnées. Ce qui permet d’éviter les portières qui s’ouvrent.

Conseils pour les parents

Plusieurs études montrent que les enfants sont capables de rouler à vélo seuls dans la circulation à partir d’environ 10 ans. Mais cela dépend des trajets. Il vaut mieux privilégier les endroits où les voitures roulent lentement, où il n’y a pas beaucoup de trafic et où il existe une piste cyclable séparée du reste de la chaussée. Les routes où il y a beaucoup de circulation et où les véhicules ont tendance à rouler vite restent moins sûres même pour les adultes.

  • Faire plusieurs trajets avec lui pour bien mémoriser les règles de base du code de la route (rouler à droite, indiquer ses changements de direction…). Ne le laisser partir seul que lorsqu’on est certain qu’il est prêt.
  • Au début, se placer à sa gauche sur la route (entre lui et la circulation) et ensuite progressivement, au fil des balades, le suivre de loin avant de le laisser rouler seul.
  • Identifier avec lui les itinéraires les plus sûrs pour rejoindre les endroits où il souhaite se rendre.
  • Lui faire porter un casque (diminution de 70% du risque de lésions à la tête).

Découvrez plus d’infos sous notre rubrique vélo !