Ralentis, sinon … : Nouvelle campagne de sensibilisation !

Malgré les nombreuses campagnes déjà menées sur le sujet, on constate encore malgré tout une trop grande banalisation de la vitesse excessive. Alors, comment sensibiliser le plus efficacement possible : par une approche choc, qui montre les conséquences réelles d’une vitesse excessive, ou par une approche plus positive, qui utilise l’humour ?

L’AWSR a décliné sa campagne en deux spots vidéo et les wallons sont invités à choisir celui qu’ils estiment être le plus efficace via la plateforme WWW.RALENTISSEZSINON.BE

 

Wallonie : le nombre de tués repart à la baisse en 2016 !

Après une augmentation en 2015, le nombre de tués sur les routes wallonnes a baissé de 10% selon les premiers chiffres disponibles pour l’année 2016.

Bilan global

263 personnes ont perdu la vie sur les routes wallonnes en 2016. Il s’agit d’une nette baisse par rapport à 2015, où ce nombre s’élevait à 297.

Il faut également souligner que le nombre d’accidents et de blessés est également en baisse.

Les provinces wallonnes, également sur la bonne voie

Le nombre de tués sur place a diminué dans toutes les provinces wallonnes, à l’exception des provinces du Brabant wallon et de Namur, où il a légèrement augmenté. Il faut toutefois souligner qu’il s’agit de ‘petits’ chiffres et que par conséquent, l’augmentation peut parfois survenir suite à un ou deux gros accidents.
Après une importante augmentation en 2015, c’est la Province de Luxembourg qui enregistre la plus grande diminution du nombre de tués sur place (-34%) passant de 53 tués en 2015 à 35 pour l’année 2016. La Province du Brabant wallon enregistre, quant à elle, l’augmentation la plus marquée du nombre de tués (+24%) passant de 17 à 21 tués sur place. Cependant, selon les estimations de l’AWSR, le nombre total de tués dans cette province pour l’année 2016 devrait s’élever à 23, ce qui correspond quasiment au nombre attendu fin 2016 pour pouvoir atteindre l’objectif 2020 : 22 tués maximum.

Une analyse détaillée des chiffres par province est disponible sur le site de l’AWSR 
Voir le communiqué de presse dans son intégralité.

 

Le soleil est de retour, attention à l’éblouissement !

Quel que soit le moyen de transport qu’on utilise, il est toujours plus agréable de se déplacer lorsque le soleil est au rendez-vous. Mais attention, les rayons du soleil peuvent également avoir des conséquences négatives sur la sécurité routière. Chaque année, on compte environ 188 accidents dans des accidents dus à l’éblouissement par le soleil.

En 2015, 2 personnes ont perdu la vie dans un accident dû à l’éblouissement par le soleil et 235 ont été blessées. Même si ce type d’accident survient tout au long de l’année, on en compte davantage pendant les mois de mars, juin, septembre et octobre principalement au lever et au coucher du soleil. Cela s’explique par le fait qu’à ces périodes-là, le soleil se lève et se couche (et est donc proche de l’horizon) au même moment que les heures de pointe.

Mieux vaut donc prendre quelques précautions avant de partir pour une balade printanière.

  • Pensez à toujours avoir une paire de lunettes de soleil avec vous que ce soit en voiture, à vélo ou à moto ;
  • Veillez à bien nettoyer le pare-brise (la visière pour les motards) et remplissez le réservoir de liquide lave-glace ;
  • En voiture, réglez correctement le siège afin que le pare-soleil soit efficace ;
  • Adaptez votre vitesse : dès qu’on est ébloui, on ralentit ;
  • Cyclistes et piétons ? Gardez à l’esprit que vous risquez de ne pas être vus par les automobilistes même si vous n’êtes pas, vous-mêmes, gênés par le soleil.